1. L’Association « Amizero » – Kigali – Rwanda

  • Notre soutien s’est porté, par l’intermédiaire de l’Association « Les Singes Heureux » fondée par trois jeunes volontaires originaires de Saint-Jeures, vers les enfants pris en charge par l’association locale AMIZERO de Kigali, la capitale du Rwanda. Ils étaient allés partager pendant trois mois sur place la vie de Florida MUKARUBUGA, responsable d’un groupe de femmes qui se battent au quotidien pour élever seules leurs enfants…
  • Nous leur avons adressé en 2015 deux versements : 1 500 puis 1 700 euros. Extrait des messages de Florida accompagnant les justificatifs des dépenses : « L’argent sera réparti en trois catégories :
    • Santé : paiement de la mutuelle de santé (le gros des dépenses) pour tous les enfants et leurs familles en précarité ;
    • Education : les frais de scolarité ;
    • Alimentation : quelques frais pour la nourriture des enfants (repas de la mi-journée et la bouillie-sosoma du matin).

Le bilan financier de la fin d’année a permis un 3e versement de 1 000 euros à AMIZERO mais celui-ci n’a été fait qu’en janvier et est paru sur les comptes 2016. Bien entendu, nous avons reçu tous les documents administratifs justifiant la bonne utilisation des fonds.



2. Association WAYRURU – Pichari – Cusco – Pérou

  • Nous avons également répondu à l’appel de Laëtitia DANJOU, jeune femme qui a fait le choix d’aller vivre auprès d’une population un peu oubliée d’Indiens du Pérou et qui a fondé là-bas l’association WAYRURU. Voici un extrait de son message de fin d’année :

« Cette année 2015 a été pour nous l’occasion de connaître chaque jour un peu plus les réalités de vie, les difficultés, les réelles nécessités du peuple Ashaninka de la vallée de Vraem. Nous espérons pouvoir compter sur un nouveau soutien financier pour l’année 2016 afin de continuer notre aide éducative et sociale auprès des jeunes Ashaninka de la région.»

  • Le projet de Laëtitia est de favoriser l’éducation en aidant à la scolarisation d’adolescents et de jeunes gens qui pourront ainsi apporter le développement de ce peuple pauvre qui n’a pas, par lui-même, d’opportunité d’accéder à la culture. WAYRURU a, en outre, organisé une activité de contes dans les écoles de son environnement.

Nous avons reçu au cours de l’année des dons que les personnes nous ont demandé d’affecter spécifiquement à ce projet. Nous avons versé en 2015 la somme de 675 euros, complétée par un supplément de 600 euros sur 2016.

3. Le Centre de développement pour l’enfance – Soanierana-Ivongo – Madagascar

  • Le solde de notre compte étant largement bénéficiaire (et ce n’est pas le but !) nous avons adressé en début d’année un supplément de 1 000 euros au projet de réalisation d’un centre rural de formation d’« Horizons Nouveaux » que nous avons soutenu l’an dernier à Madagascar, mais celui-ci ne paraitra également que sur les comptes de l’an prochain.

 

Categories: