1. Association Bel Avenir – Tuléar – Madagascar

  • Notre soutien, en 2013, se porte, par l’intermédiaire de l’ONG PARTAGE, vers les enfants de Madagascar, particulièrement vers ceux d’un centre d’accueil de Tuléar, au sud de l’île, dont les projets sont en tout point conformes à ceux du Centre Luiz Itamar au Brésil.  C’est par le chant que les enfants expérimentent l’expérience du vivre ensemble, du beau et de la joie de créer. La chorale « Malagasy Gospel » porte les voix du cœur et de l’espoir…

ll y a là-bas beaucoup de travail à faire… d’autant plus que l’ouragan du début d’année avait fait de gros dégâts sur les installations de l’Association Bel Avenir qui les accueille. Nous avons donc remis 2 000 euros à PARTAGE à destination de ces enfants, PARTAGE contrôlant la bonne gestion des dons effectués.

2. Association Caminar e Cozinhar

  • Nous avons soutenu sous la forme d’un don de 500 euros, l’association » Caminar e Cozinhar » créée par un jeune couple qui œuvre en Amérique du Sud, après avoir passé au côté d’Anne-Marie un mois dans le centre Luiz ITAMAR. Aude et son compagnon Antoine travaillent auprès des enfants et des mamans autour de la nourriture. Il s’agit d’apprendre à cuisiner et à manger bon et sain. Aude faisait partie du projet « cirque » qui a permis de faire travailler ensemble les jeunes de l’école de cirque de Cherbourg et les jeunes du centre Luiz Itamar à Cachoeirinha. Un échange magnifique et mémorable ! Aude s’était promis de revenir. C’est chose faite ! Leur projet est original, longuement pensé et très riche.


3. Centre de développement pour l’enfance – Soanierana-Ivongo – Madagascar

  • Notre soutien, en 2014, comme nous l’avions proposé l’an dernier, s’est porté, par l’intermédiaire de l’Association « HORIZONS NOUVEAUX », vers les jeunes de Madagascar, particulièrement vers un foyer rural qui accueille et forme à la campagne les adolescents et jeunes adultes qui, sans lui, iraient chercher vers les villes du travail avec tous les risques que cela entraîne (misère sociale, drogue, prostitution…).

Voici la lettre reçue par courriel de la responsable du foyer à la suite de notre aide :

 

Centre de Développement                                       Soanierana-Ivongo, le 22 octobre 2014
Soanierana-Ivongo
MADAGASCAR
Tel  033185778O 


Bonjour Madame,

Nous espérons que vous êtes en bonne santé. Nous, nous allons bien. J’ai bien reçu la somme de 1 300 euros que vous m’avez envoyée. Je vous remercie beaucoup pour votre collaboration et l’aide pour les jeunes de Madagascar surtout les jeunes brousse. Le centre de développement de Soanierana Ivongo se trouve sur la côte est de Madagascar dans la province de Tamatave. On reçoit des jeunes filles et garçons qui ne peuvent pas continuer leurs études et qui désirent être formés dans les domaines suivants :

Pour les filles : coupe et couture, broderie, élevage, hygiène, gestion familiale et savoir vivre. Pour les garçons: menuiserie, construction d’une maison, élevage, agriculture, quelques formations théoriques et pratiques. Les jeunes sont admis au centre à partir de 14 ans. On n’exige pas de niveau d’études pour y entrer ; même les jeunes qui ne sont jamais en classe peuvent être reçus au centre. La formation dure 2 ans. Elle se fait par sessions d’un mois chacune. Il y a quatre sessions par an pour chaque groupe. Dans l’ensemble les élèves sont pensionnaires. Ceux qui le peuvent donnent 10.000 ARIARY (4 EURO) par session et 20 Kg de riz. Mais les formations sont gratuites car en général ce sont des jeunes pauvres et qui viennent de la brousse.

La dernière session pour les filles est terminée. Maintenant, c’est la 4 e session des garçons. Comme pratique : les premières années ont construit une salle de classe de l’école et les 2 e années vont poser les carreaux du sol de notre grande salle de cour, je vous ai envoyé les photos des jeunes. Les 8 et 9 novembre nous ferons la vente exposition et du 10 au 14 Novembre nous aurons une réunion avec le centre de Manaara, Fianarantsoa, Majunga. Nous chercherons ensemble comment aider les jeunes aujourd’hui.

Je renouvelle mon merci à toutes les personnes qui ont bien voulu faire confiance et apporter leur soutien. »


A bientôt. Au revoir.

Razafimbazaha Delphine

Categories:

massa at Curabitur elit. in ut neque. mattis justo